Comment identifier la blessure d’âme qui domine votre vie ?




Depuis la sortie du livre best-seller de Lise Bourbeau, "Les cinq blessures qui empêchent d'être soi-même", nous avons pu découvrir 5 blessures d’âme.

Ces blessures d’âme sont des douleurs émotionnelles que nous avons vécu enfant et qui perdurent une fois adulte.


Voici quelles sont ces blessures d’âme dans l’ordre d’arrivée dans notre vie :


  • Le rejet

  • L’abandon

  • L’humiliation

  • La trahison

  • L’injustice


Il est important de découvrir votre ou vos blessures d’âme car celles-ci vont influencer tous les domaines de votre vie (familiale, amoureux, professionnel, santé, financier …).

Mais surtout, elles vont vous faire revivre votre douleur d’enfant de manière répétitive.


Afin d’y échapper nous avons créé des masques lorsque nous étions enfants. Ces masques deviennent avec les années des prisons invisibles avec lesquels nous allons nous refermer sur nous-mêmes, nous sentir déprimées, malchanceux, dépendants, critiques …


Sans le savoir, nous allons être nos propres bourreaux rejouant les mêmes drames de notre enfance.


Découvrir sa blessure d’âme qui domine notre vie est le premier pas vers

sa guérison.


On peut poser de la compréhension sur pourquoi nous revivons toujours les mêmes situations qui nous font tant souffrir. Découvrir la part de notre ego qui nous blesse et pouvoir ainsi en sortir. Et surtout, commencer un travail de libération avec notre petite fille ou petit garçon intérieur.






Découvrons ensemble comment reconnaitre sa blessure d’âme :


Pour chaque blessure d’âme, je vais vous donner les comportements, les plus grandes peurs et le masque que l’on porte. Ce sera celle dans laquelle vous vous reconnaissez le plus qui sera sûrement votre blessure d’âme dominante.


  • Voici la blessure d‘âme du rejet :

- Je préfère m'isoler, j'ai l'impression d'être de trop ou transparente en groupe.

- Je me pose des questions existentielles. Pourquoi j'existe, ma mission...

- Je me réfugie dans l'imaginaire, la spiritualité. Je trouve le monde cruel.

- J'ai du mal a être dans les taches quotidiennes, la matière, l'administratif...

- Je me sous-estime, je me sens indigne d'amour et les compliments me mettent mal à l'aise.

- J'ai peur de perdre le contrôle, de paniquer, de ne pas être à la hauteur ou perdre mes moyens.


Ma plus grande peur est la panique, perdre le contrôle.

Mon masque est le fuyant. Lorsque je suis dans des situations qui me font peur, je prends la fuite.



  • La blessure d’âme de l’abandon :

- Je ressens de la tristesse sans raison.

- J'ai peur d'être seule, j'attire des relations dans lesquelles je ne m'épanouis pas.

- J'ai besoin d'être rassurée, de me sentir aimée mais je ne le suis jamais.

- Mon aspiration est un amour fusionnel mais je me retrouve dans la dépendance.

- Je me sous-estime, je me sens indigne d'amour et je recherche les marques d'affections mais cela ne suffit jamais.

- J'attire l'attention des autres avec mes problèmes, mes drames.


Ma plus grande peur est la solitude. Me retrouver seule et abandonnée.

Mon masque est le dépendant. Je suis dépendante des personnes autour de moi, de mon amoureux, parents, amies …



  • La blessure d’âme de l’humiliation :

- J'utilise l'humour, l'auto-dérision pour me critiquer et empêcher les autres de le faire.

- Je ressens de la honte, du dégout envers moi-même.

- J'ai l'impression de n'avoir aucune valeur.

- Je suis toujours là pour les autres, la sauveuse, la bonne copine.