Mémoires de vies antérieures ou parallèles ?

Mis à jour : nov. 5




On parle souvent de vies antérieures, car nous appréhendons le temps en mode linéaire. Pourtant, de plus en plus de scientifiques, de chercheurs et de mystiques nous dit que le temps n'existe pas. Tout serait simultané. Selon mon expérience, je suis d'avis que les mémoires dites de vies antérieures sont plutôt des vies parallèles. Cela nous permet de comprendre comment nous sommes influencés dans notre vie présente.


Il nous arrive de sentir des blocages, des peurs, des émotions négatives alors que dans notre vie actuelle rien n'explique leurs manifestations. Certains utilisent le terme de blocages karmiques. C'est lorsque nous réagissons excessivement à une situation qui n'a pas lieu d'être, nous ne comprenons pas nos réactions, "c'est plus fort que moi", nous ne pouvons ni l'empêcher, ni nous y soustraire.


Il arrive même que l'on ai l'impression d'avoir une chape de plomb sur soi, qui nous empêche de réagir comme nous le voudrions. Ces blocages karmiques peuvent nous freiner pendant des années, voir toute notre vie. Nous avons tendance à nous juger sévèrement lorsque nous n'arrivons pas à être optimal, à réagir "comme il faut "... Cela ne fait qu'engendrer que plus de torts et de charges émotionnelles sur un blocage pour lequel notre mental ne peut rien faire. Car, il n'appartient pas à cette vie.





Un exemple des vies antérieures :


Lors d'un soin à distance pour un homme, au lieu de découvrir celui qui l'est actuellement, je me suis retrouvée face à un guerrier Templier. C'était la même âme mais pas sur la même dimension. J'ai été impressionnée par son aura de puissance, croyez-moi, ils étaient impressionnants ces Templiers ! Je ne sais pas si c'est la surprise de le rencontrer ou son énergie, mais j'ai mis du temps avant de m'approcher de lui. Il se tenait la tête entre les mains, il avait l'air abattu, lasse... Je voyais en arrière plan une foule de personnes l'entourer.


En parlant avec lui, j'ai compris qu'il revenait d'une grande croisade et qu'il ne supportait plus cette lutte qu'était devenu sa vie. De nombreuses personnes comptaient sur lui, dont cette foule et surtout que suite à une erreur de sa part, il avait perdu de nombreux hommes dans une bataille... En prenant le temps, je l'ai aidé à poser son épée, à en finir avec cette vie de guerre. Puis, à se pardonner afin de se retrouver en paix. Après de longues minutes, je l'ai vu sourire, j'ai senti qu'il avait posé ses armes autant celles physiques que celles immatérielles en lui.


L'homme Templier à disparu pour laisser place à l'homme de cette vie actuelle. Lors de mon compte-rendu, ce dernier m'a expliqué qu'il se sentait depuis toujours, en lutte. Qu'il avait la sensation qu'il devait être présent, sauver, aider tout le monde. Et qu'il n'en pouvait plus de vivre sa vie et ses relations ainsi. C'était plus fort que lui, il avait beau essayer de cesser de faire le chevalier, il ne pouvait pas s'en empêcher. Suite à ce soin, il a pu enfin lui aussi baisser les armes et recréer sa vie et ses relations. De comprendre le pourquoi de son fonctionnement, l'a aidé à s'accepter et à être bienveillant envers lui-même. Le blocage karmique n'existait plus.


La libération :


Cette expérience qui m'a marqué par cette rencontre, m'a montré que ce qui est bloqué dans une de nos vies bloque celle-ci. Lorsqu'on a les détails de ces vies parallèles ont peut comprendre et débloquer notre présent. Se juger pour ce que l'on ressent, fait d'irrationnel n’entraîne que plus de mal être. Si nous apprenions à accueillir, nous accueillir, la libération peut se faire dans toutes les dimensions. Nous n'avons pas toujours besoin de savoir les raisons, les origines pour nous libérer ou guérir. Cet homme aurait pu cesser ce mode de fonctionnement en contactant les émotions qu'il le poussaient à lutter et à sauver tout le monde.


Car les mémoires sont des émotions bloquées. Des souffrances non libérées. Des pardons non effectués.


Je vous propose de choisir une manie, une réaction que vous faites et pour laquelle vous n'arrivez pas à vous libérer :


Puis, au lieu de lutter, forcer contre elle, accueillez la.


Dites-vous : Ok, je fais .... et je m'aime et je m'accepte totalement et entièrement.


Ressentez les émotions qui s'accompagnent lorsque vous le dites.


En suivant vos émotions, une à une, ressentez-les et laissez-les se transformer, jusqu'à retrouver un état de paix, vous êtes entrain de libérer le blocage karmique.


Il est possible que vous soyez obligé de faire cette méthode plusieurs fois, tout dépend, des drames, souffrances, pardon à faire de la vie parallèle. Si vous écoutez et laissez voyager l'émotion dans votre corps, vous arriverez à vous en libérer.


Si vous avez besoin d'aide ou de conseil, n'hésitez pas à me contacter.


https://www.spirivie.com/article/memoires-de-vies-anterieures-ou-paralleles/


Jessie BIRRA

#Connaissancedesoi

Adresse et contact :

13 rue des Blés

17120 Cozes, France

06 89 51 19 59

clespirituelles@gmail.com

© 2020 par Clés Spirituelles.

 

  • Facebook - White Circle
  • Google+ - White Circle
  • YouTube - White Circle